La dysfonction sexuelle masculine

Les troubles de la libido et les dysfonctions sexuelles sont des problèmes qui peuvent survenir dans la vie de tout individu, quel qu’en soit l’âge ou le sexe. La sexualité qui est supposée être un moyen de s’épanouir au sein du couple devient alors un sujet de discorde. Aussi, l’on a souvent du mal à déterminer si le dysfonctionnement est d’origine psychologique ou physique, ce qui rajoute à la confusion. En réalité, il faut dire que les symptômes physiologiques sont tout aussi importants que les sentiments, les pensées et les idées.

La dysfonction sexuelle chez l’homme : Les principales formes

Une dysfonction sexuelle est fondamentalement un problème capable d’empêcher l’homme de jouir de sa vie sexuelle et de s’y épanouir. Elle peut se manifester de plusieurs manières, notamment à travers une dysfonction érectile, une baisse de la libido, l’éjaculation précoce ou l’anéjaculation.

Dysfonction érectile

On parle de dysfonction érectile lorsque le sujet se trouve dans l’incapacité soit d’avoir une érection, soit de maintenir cette érection suffisamment longtemps pour que l’acte sexuel soit satisfaisant. Ce type de dysfonction sexuelle est différent d’une panne d’érection qui peut arriver à n’importe quel homme, et ce, même si ce dernier est en pleine forme physique et mentale. La plupart des hommes finissent par souffrir d’un tel problème au cours de leur existence, sans que cela ait un impact sur leur vie de couple. Ce problème touche à peu près 20% des quinquagénaires, un pourcentage qui augmente avec l’avancée de l’âge et les maladies que cela entraine. Cela dit, un homme qui dispose d’une santé de fer peut demeurer sexuellement actif jusqu’à sa mort.

La baisse de la libido

Ce problème touche aussi bien les femmes que les hommes, et peut être dû à plusieurs facteurs tels que les médicaments, les hormones, une maladie, un état dépressif, des problèmes de couple, les convictions personnelles, la culture et parfois même la société. Cependant, la baisse de la libido devient un problème lorsqu’elle survient sans aucune raison claire, et qu’elle perdure. Les troubles de l’érection peuvent également avoir des répercussions sur le désir sexuel.

Éjaculation précoce

On parle d’éjaculation précoce lorsque le sujet éjacule très vite après que la pénétration ait été faite. Cela arrive souvent dans la minute après le début de l’acte sexuel, et ce, sans que l’homme puisse se contrôler. Ce phénomène est parfois également remarqué au moment de la masturbation. Par ailleurs, il importe une fois encore de préciser que cela peut arriver même à un homme bien portant. En fait, tous les hommes finissent par connaitre une situation où ils n’arrivent pas à tenir aussi longtemps qu’ils le voudraient, mais chez un éjaculateur précoce, ce problème est permanent. L’éjaculation précoce est le type de dysfonction sexuelle le plus souvent remarqué, étant donné qu’il touche environ 1 homme sur 3.

Anéjaculation ou éjaculation retardée

Les hommes qui ont ce genre de problème ont beaucoup de mal à éjaculer, ou y arrivent uniquement après un long moment. Pire encore, certains ne parviennent jamais à l’étape de l’éjaculation. Cette dysfonction sexuelle se remarque de plus en plus et est déclenchée par plusieurs facteurs. Elle peut par exemple être déclenchée par certains médicaments, notamment les antidépresseurs, ou encore par des problèmes de santé comme le diabète ou une maladie neurologique. Par ailleurs, en dépit du fait que ce soit rare, l’anéjaculation peut également être causée par la consommation répétée et excessive d’images pornographiques, ce qui peut conditionner l’individu à trouver la jouissance uniquement lorsqu’il se masturbe en regardant ces images.

Les performances diminuent à mesure que l’âge évolue

Au vu des types de dysfonctions sexuelles notifiés ci-dessus, l’on pourrait être amené à penser que de tels soucis ne peuvent véritablement survenir que lorsque le sujet est malade, sous traitement, ou qu’il souffre d’un problème psychologique. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas tout à fait vrai non plus. Il y a un facteur qui est tout aussi important et qu’il serait avisé de prendre en compte : l’âge. À mesure que l’âge avance, des modifications surviennent dans l’organisme. Il peut arriver que ce dernier ne puisse pas répondre aussi bien qu’avant, et que par conséquent, il soit plus difficile pour le soldat de se mettre au garde-à-vous. Cette situation est tout à fait normale, et il ne sert à rien de s’alarmer. Il convient juste de s’adapter et de réapprendre à connaitre les limites de son corps, afin de profiter d’une vie sexuelle normale et toujours épanouie.

Principales causes des dysfonctions sexuelles

  • Diabète: Le fait qu’il y ait trop de glucose dans le sang peut nuire à l’érection
  • Athérosclérose
  • Problèmes cardiaques
  • Obésité ou embonpoint
  • Hypertension artérielle
  • Maladies dépressives
  • Troubles neurologiques graves comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, etc.
  • Une moelle épinière défectueuse suite à un accident : L’impact sur l’activité sexuelle dépend de la gravité de la lésion et de la région touchée par cette dernière. Une lésion située au bas du cou peut faire baisser la libido, alors qu’une lésion située au bas du dos peut perturber l’érection
  • Déficit androgénique: Problème hormonal qui entraine une baisse de la production d’hormones androgènes, lesquelles aident normalement à ressentir le désir et l’excitation, et qui permettent par conséquent d’avoir une érection
  • Traitements ou médicaments: Certains médicaments (les antihistaminiques, les antidépresseurs et les médicaments contre l’hypertension artérielle), ou traitements (contre l’hypertrophie de la prostate à un stade primaire) ont un impact sur la libido et sur la capacité d’un homme à avoir une érection.

Plusieurs facteurs peuvent être à la base des troubles sexuels remarqués chez l’homme. Voici les plus importants :

Causes secondaires

En dehors des facteurs que nous avons cités plus haut, d’autres causes indirectes peuvent également agir sur la sexualité de l’homme :

  • Problèmes de couple: Les problèmes de couple peuvent avoir un impact négatif sur le désir d’avoir des rapports sexuels avec sa partenaire.
  • La cigarette, la consommation de stupéfiants ou l’abus de boissons alcoolisées sont des facteurs qui peuvent aussi contribuer à une éjaculation retardée ou à des troubles de l’érection.
  • Une homosexualité non reconnue ou latente peut également avoir un sérieux impact sur la vie sexuelle de l’homme en général.

Causes de l’éjaculation précoce

Pour ce qui est de l’éjaculation précoce, plusieurs facteurs peuvent être impliqués, même si ce problème résulte en général d’un manque de connaissances par rapport à comment faire durer le plaisir et retarder l’« explosion ». Ce type de dysfonction sexuelle peut être causée par une sensibilité exacerbée du gland de la verge, ou par un problème génétique. Certains hommes sont aussi tellement obnubilés par la perspective de tenir longtemps, qu’ils finissent par faire chou blanc. D’autres problèmes de la vie quotidienne entrent aussi en ligne de compte, notamment la dépression ou l’anxiété. La tension provoquée par des soucis liés à la famille, une instabilité économique ou le travail peuvent aussi avoir un sérieux impact sur la vie et les performances sexuelles d’un homme. Il convient, lorsque ce genre de dysfonction sexuelle est observée, d’avoir recours à un spécialiste ou à un psychologue.